Repérer les erreurs UX courantes pour concevoir un web et des applications de meilleure qualité.

Application mobile Sephora… Peut mieux faire.

Même les plus grands peuvent se tromper… C’est ce que nous apprend l’application mobile de Sephora qui nous présente un écran d’accueil des plus parlant.

Lorsque l’on conçoit pour l’utilisateur, il faut prendre en compte le temps qu’il a à passer sur son mobile, c’est-à-dire pas beaucoup. Un des objectifs majeurs est alors de délivrer des messages clairs, pertinents et percutants.

Une première analyse peut donc être faite sur cette base. On se rend compte que les libellés des items au centre ne sont pas très clairs : « Que va-t-on trouver derrière ? ».

Selon Streve Krug dans son livre Don’t Make Me Think, le moindre moment de réflexion de l’utilisateur pour comprendre l’action qu’il doit effectuer est un risque de le perdre.

On pourrait poser quelques questions (aux utilisateurs, pas au marketing) :
– Quels sont les besoins et attentes des utilisateurs de l’application ?
– Que souhaitent faire les utilisateurs qui utilisent l’application ?
– Quand utiliseront-ils l’application (dans quelles conditions) ?
– Quelles fonctionnalités sont les plus pertinentes, les plus importantes ?

Un autre élément a attiré mon attention : le menu. Disposé dans un panneau latéral, l’ensemble du menu est caché. Lorsqu’on le découvre on comprend mieux pourquoi. Et aussi probablement pourquoi les utilisateurs doivent se sentir perdus dans cette immensité d’informations pas très claires.

On retrouve des éléments présents sur l’accueil, un lien vers l’accueil, des icônes, des listes (et je n’ai copié que la partie visible de l’iceberg, la liste du menu est encore plus longue qu’il n’y parait).

Appli_Sephora_Panier.png

Pour finir, voici l’écran qui apparaît derrière le panier :

« Oups, votre panier est vide ». Oui, forcement. Je n’ai d’ailleurs même pas encore vu un seul produit. L’affichage de l’icône pourrait, par exemple, n’avoir lieu que lorsque j’y ai mis un premier article.

Par ailleurs, le code promotionnel est encore moins nécessaire si mon panier est vide. Il faut aussi retenir qu’un champ code promo trop visible peut frustrer vos utilisateurs qui vont probablement sortir du process de commande pour aller sur un site fournisseur de bons de réduction. Un risque supplémentaire d’abandon de panier. Si vos utilisateurs ont un bon de réduction, il trouverons le lien qui ouvrira le champ nécessaire à sa saisie, ne vous inquiétez pas !

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Le HTML de base est permis. Votre adresse email ne sera pas publiée.

S'abonner à ce flux de commentaires par RSS

%d blogueurs aiment cette page :